Guide des petites opérations de plomberie à entreprendre par soi-même

Pour certains travaux, vous pouvez vous passer du plombier. Apprenez à l’aide de méthodes simples comment repérer un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Les renseignements utiles sur l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont aussi accessibles sur le blog.

Connaître le volume exact de perte d’eau de ses canalisations à l’aide d’un compteur

Le compteur ne ment presque jamais…Vous ne payez que ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, il s’agit certainement d’une fuite.

Ce que vous devriez faire dans un premier temps consiste à couper le compteur pendant au moins une demi-journée, voire une journée entière.

Aidez-vous d’une machine à calculer, d’un bloc note, d’un crayon ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de sa coupure et lors de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant échappé de votre système de plomberie :

  • Opérer l’identification d’une fuite est un jeu d’enfant. Il vous suffit d’arrêter provisoirement le robinet principal en aval du compteur et de le remettre en marche après douze à 24 heures.
  • Commencez par jeter un coup d’œil au niveau du compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en m3. Ne perdez pas d’œil les autres unités en hl, dal et litres situées à droite de la virgule. Quand les douze à 24 heures se sont écoulées, rouvrez-le et notez les indications pour pouvoir connaitre votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Lisez sur votre compteur d’eau et notez ce qu’il affiche après l’avoir relancé au bout de douze à vingt quatre heures. Ouvrez également le robinet pour laisser circuler l’eau sans oublier de garder un œil sur votre compteur. Quand ce dernier continue à tourner, cela veut dire que votre canalisation fuit. Notez l’indication finale après l’avoir arrêté de nouveau. Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau perdue. Pour connaître votre débit réel de fuite, il vous suffit de divisez le chiffre obtenu par douze ou par vingt quatre selon la durée de coupure.
  • Une fois tous les éléments d’informations réunis : présence de fuite d’eau, débit et volume exact de fuite d’eau… Vous pouvez dès lors faire le tour de toutes vos installations et robinets à problèmes pour colmater la fuite.

Quelques recommandations indispensables pour dépanner une tuyauterie défectueuse

La défectuosité d’un tuyau ou d’un raccord est souvent à l’origine d’un problème de fuite d’eau.

  • Comment combler une fuite d’eau sur une tuyauterie en cuivre ?

Les deux meilleures façons de réparer un tuyau fuyant en cuivre consistent en l’utilisation d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Si la fuite d’eau provient d’un raccord :

Il suffit de changer de joint pour obturer une fuite sur un raccord défectueux.

  • Obturer un tuyau en Cu fuyant c’est possible avec du mastic :

Commencez par polir délicatement la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un chiffon bien propre pour l’essuyer. Ensuite, commencez par poncer minutieusement le tuyau cuivre sur une surface légèrement plus élargie que la fuite pour pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Servez-vous d’un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour parfaire le polissage Commencez par fractionner le mastic et moulez- le de manière à ce que vous obteniez un boulet de teinte homogène et collant. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, sectionné et modelé. Avec vos doigts, aplatissez-le produit sur la zone de fuite que vous avez préalablement astiquée. Fais en sortes que ça tienne. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps qu’il faudra pour réussir le bouchage de votre tuyau fuyant en cuivre.

  • Les bonnes démarches à suivre pour calfeutrer un tuyau défectueux en Cu à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant

Vous pouvez aussi vous servir d’un ruban adhésif autoamalgamant pour colmater une fuite sur tuyau en cuivre. La première chose à faire consiste à nettoyer et à polir la conduite avant de la sécher. L’application de la bande sur la conduite s’opère en dernière phase

guide-de-plomberie-par-soi-meme

Quand le raccord lui-même est défectueux et provoque une fuite ? Comment pallier cela

  • Pour pallier un problème de fuite sur de votre bague en PVC, on ne passe pas par trente six chemins, soit :

– Vous remplacez la bague si elle manifeste une fuite importante et que celle-ci ne soit plus récupérable.
– Vous la resserrez simplement si elle demeure en excellent état de fonctionnement.
– Vous vérifiez au niveau du joint pour envisager d’éventuel remplacement ou le replacer si c’est encore possible.

Trouver la solution de comblement idéale pour sa tuyauterie cuivre

Déceler d’où provient une fuite n’est pas aussi facile qu’il paraît le plus souvent. Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyauterie, vice de conception, mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup de bélier… autant de facteurs susceptibles de provoquer une fuite au niveau de votre système de tuyauterie. Un problème de fuite mineur tel qu’un simple suintement peut être pallié par l’usage d’un mastic antifuite bi-composant durcisseur et d’un ruban antifuite . une importante perte d’eau au niveau de votre tuyauterie ne pourra être pallié en revanche qu’au travers l’assemblage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de deux éléments dissociables : adhésif et durcisseur. Pour colmater une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec vos doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau en cuivre après l’avoir préalablement décapé.

  • Ruban antifuite :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec votre tuyau dès qu’on l’enroule sur la partie fuyante.

Comment boucher une fuite sur son tuyau en PVC ?

  1. Stoppez votre robinet principal, celui qui fournit de l’eau à votre système de plomberie

Après avoir fermé le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne circule en amont de la partie fuyante .

  1. tracez les zones de la partie défectueuse du tuyau en PVC avant de la découper

Premièrement, il vous faudra marquer les zones de découpe de la partie altérée du tuyau en PVC. Utilisez un feutre pour cela. Utilisez ensuite une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux pour la couper.

  1. N’oubliez pas d’ébavurer les morceaux résiduaires :

Préférez le cutter, le petit couteau ou le papier abrasif à l’ébavureur classique !

  1. Astiquez les zones de contact :

Servez-vous d’une feuille essuie-tout imbibée d’alcool pour décrasser les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur une échelle de trois à cinq centimètres. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un nettoyant habituel.

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le dégivrage des zones de contact :

Pour réussir le collage des zones de contacts, il vous faudra nécessairement les déglacer à priori.

  1. Les segments de tuyau à changer une fois réunis : Calibrez-les !

D’abord, il vous faudra dimensionner la partie abimée avant de l’ôter du tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire un centimètre.

  1. Le jaugeage une fois terminé, procédez au découpage du nouveau morceau de tuyau :

Le tube de remplacement est enfin prêt, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite un feutre et commencez par repérer la longueur de coupe. Muni de votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet scindez maintenant le tube de remplacement puis ébavurez ses extrémités. Vous pouvez vous servir d’un papier abrasif ou un cutter à la place.

  1. Après le découpage, place à l’assemblage :

Votre canalisation est maintenant prête à recevoir votre morceau de tuyau neuf ! Pensez d’abord à séparer légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à défaire les colliers qui assurent la fixation de la partie la plus courte. Ceci, de sorte qu’elle soit retirée du mur ou bien posée au sol.

  1. Votre tuyauterie est maintenant rassemblée ! Passez tout de suite au collage des zones de contact ! Vous pouvez procéder de deux façons :

– Encoller sur les surfaces dégelées dans les manchons.
– Encoller les surfaces de contacts au bout de votre tuyau et des sections de la conduite initiale.

  1. Le tube doit être associé aux manchons :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors introduire les manchons aux bouts du tube de remplacement, sans les faire tourner. Le tuyau neuf doit être ensuite enfilé de part et d’autre de chaque côté.

Restituer une chasse d’eau qui fuit en la remplaçant

Avant de songer au remplacement d’une chasse d’eau, assurez-vous que le robinet d’arrivée d’eau située sur l’un des deux côtés du réservoir soit bien fermé. Tirez la chasse d’eau ensuite pour vider.

  1. Pour réussir le démontage d’une chasse d’eau, n’oubliez jamais de détacher son couvercle :

Le seul moyen de démonter une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra délier le fil assurant sa liaison.

  1. Et c’est maintenant que vous allez vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à quatre vingt dix degrés à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir du WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté saisissez le réservoir et posez-le au sol. Votre soin d’étanchéité usé doit être enlevé à son tour. Utilisez une clé spéciale pour ce faire.
  1. Le réservoir doit être aussi repositionné sur la cuvette pour réussir le montage d’une nouvelle chasse d’eau :

La céramique doit être nettoyée en premier. Restaurez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois-ci avec une clé spéciale. Procédez maintenant à au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela effectué, la rondelle conique doit être insérée à la vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Rétablissez le robinet et le flotteur :

Préparez un joint pour le faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera fait, consolidez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet à la fois. .

  1. Mettez en place la nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 1/4 de tour dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrage de chauffe-eau : comment procéder

  1. Débranchez le chauffe-eau:

Mettez le disjoncteur général hors tension et ôtez le fusible de votre chauffe-eau électrique.

  1. Votre chauffe-eau électrique a été désactivé et mis hors tension ? Maintenant vous devez le nettoyer. Procéder à une vidange n’est pas nécessaire pour un chauffe-eau stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau doit être complètement vidangée.
  2. La vidange une fois terminée, passez à l’étape du démontage de la résistance de votre chauffe-eau électrique

Vous avez réussi à vidanger votre chauffe-eau électrique ? Bravo ! Maintenant place au démontage de la résistance. Elle est logée juste en dessous du capot de protection. Dévissez-le en premier pour démonter facilement la résistance de votre appareil de chauffage.

  1. Lavez- la à son tour !

Astiquez la résistance de votre chauffe-eau électrique avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. A la toute dernière étape, pensez à remettre la platine à sa place et ensuite, remettez votre chauffe-eau électrique en marche. La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant réintroduction de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre dispositif électrique de chauffage.